Une prison digne ou la liberté

Publié dans la presse le 4 juillet 2009.

Hier au tribunal correctionnel de Rouen, le bâtonnier et Me Vigier ont plaidé la cause des détenus.

Le cas de Béchir B., poursuivi hier devant le tribunal correctionnel de Rouen pour mise en danger de la vie d’autrui et refus d’obtempérer en récidive, n’est pas atypique. Ce n’est donc pas cette affaire en particulier qui a fait se déplacer le bâtonnier de l’ordre des avocats Me Jérôme Hercé. C’est la semaine des prisons. Avec Me Hugues Vigier, le défenseur de Béchir B., il a demandé au président et à ses assesseurs, « garants des libertés individuelles », de ne prononcer aucune peine de prison où les conditions de vie et d’hygiène « ne respectent pas la dignité humaine ». « Nous savons que la maison d’arrêt Bonne-Nouvelle fait des efforts, mais nous sommes encore très loin des standards européens. » La plupart des détenus « sont 22 heures sur 24, à trois, dans une cellule de 10m². Comment ces personnes, à leur sortie, peuvent-elles aller mieux ? ». Ils ont réclamé la « liberté totale ».

Retrouvez cet article dans Le Paris-Normandie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :