Suicide d’un détenu à la maison d’arrêt de Loos

Publié dans la presse le 18 juin 2009.

Deux suicides en une semaine à Loos.

Deux suicides en une semaine à Loos.

Un détenu âgé de 28 ans et originaire de Mons-en-Baroeul a été trouvé pendu dans sa cellule ce matin à la maison d’arrêt de Loos.

Jeudi dernier, un prisonnier du centre de détention de Loos s’était également suicidé par pendaison.

Ce matin vers 8h15, un surveillant pénitentiaire a trouvé ce détenu pendu dans son lit, alors qu’il venait le chercher pour l’emmener à son poste de travail. Lorsqu’il avait procédé au contrôle du matin, vers 7h, il n’avait pourtant rien décelé d’anormal.

Le détenu, incarcéré depuis décembre dernier à Loos dans le cadre d’une condamnation pour une affaire de violences, avait été placé sous surveillance spéciale à son arrivée à la maison d’arrêt, car il était connu pour avoir effectué plusieurs tentatives de suicide lors de précédentes peines. Cette surveillance avait été levée récemment, confirme la direction interrégionale de l’administration pénitentiaire.

Selon le syndicat UFAP (union fédérale autonome pénitentiaire), une tentative de suicide s’est également produite hier matin dans le quartier femmes de la maison d’arrêt de Sequedin. Une détenue a été sauvée in extremis par une surveillante.

TRetrouvez l’article de Bruno Renoul dans Nord Eclair

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :