Rachida Dati promet la fin de la surpopulation carcérale en 2012

Publié dans la presse le 9 juin 2009.

Rachida Dati a assuré mardi que la France disposerait en 2012 de 63.000 places de prison, soit le nombre actuel de détenus, pour lutter contre la surpopulation carcérale qui est à l’origine de nombreuses protestations.

Rachida Dati a assuré que la France disposerait en 2012 de 63.000 places de prison, soit le nombre actuel de détenus, pour lutter contre la surpopulation carcérale qui est à l'origine de nombreuses protestations. (Reuters/Charles Platiau)

Rachida Dati a assuré que la France disposerait en 2012 de 63.000 places de prison, soit le nombre actuel de détenus, pour lutter contre la surpopulation carcérale qui est à l'origine de nombreuses protestations. (Reuters/Charles Platiau)

Deux jours après son élection au Parlement européen qui l’obligera à quitter son ministère, la ministre de la Justice a effectué un bref aller-retour à Nancy pour inaugurer le nouveau centre pénitentiaire qui sera mis en service fin juin.

« Nous avons conduit plus de trente réformes : les peines planchers, la rétention de sûreté, la réforme des tutelles, l’octroi de nouveaux droits aux victimes, les aménagements de peines, la réforme des contentieux, sans oublier la carte judiciaire« , a-t-elle déclaré en guise de bilan.

« Tous nos engagements ont été tenus. En 2007-2008, nous avons ouvert plus de 3.000 places. En 2009, nous en ouvrons près de 6.000. L’objectif est de disposer de 63.000 places en 2012. Nous y parviendrons« , a-t-elle ajouté.

Il y avait au 1er mai 63.397 détenus dans les prisons françaises pour 51.000 places, ce qui a récemment entraîné plusieurs mouvements de protestation des gardiens et une situation difficile pour les détenus.

Le nouveau centre de Nancy-Maxéville aura une capacité de 690 détenus. Il remplacera la vétuste prison Charles III, aménagée en 1857 dans une manufacture de tabac située au centre de Nancy, qui accueille plus de 300 détenus pour 262 places.

La nouvelle prison fait partie des quatre premiers établissements français, avec Roanne, Lyon-Corbas et Béziers, construits dans le cadre d’un partenariat public-privé.

MANQUE DE PERSONNEL ?

Le bâtiment, qui totalise 37.000 m2 de planchers, a été construit pour 69 millions d’euros par le groupe Eiffage.

L’administration pénitentiaire en sera locataire moyennant un loyer annuel de neuf millions d’euros pendant trente ans, avec option d’achat à l’issue. Une partie des activités d’intendance ne touchant pas à la détention telles que la restauration, seront déléguées à un gestionnaire privé.

Entourée d’un fossé d’eau, munie de filins anti-hélicoptères, de moyens de contrôle électronique mais aussi d’unités de vie familiale et d’une unité où les mères détenues peuvent élever leur enfant jusqu’à 18 mois, la nouvelle prison se veut modèle.

Les syndicats pénitentiaires critiquent néanmoins le manque de personnel. L’établissement comptera 220 surveillants. Il en manquera 15 estime l’Ufap, leur principale organisation.

Le syndicat s’inquiète également du fait qu’un total de 900 lits ait été installé d’emblée, officiellement pour ménager la possibilité d’accueillir deux détenus dans une cellule si nécessaire, notamment pour des raisons de prévention du suicide.

Rachida Dati, qui avait renoncé in extremis, voici trois semaines, à inaugurer la prison en raison d’une manifestation annoncée, a rencontré pendant cinq minutes les représentants syndicaux avant de quitter les lieux.

Eric Gemmerle, responsable de l’Ufap pour la région pénitentiaire Alsace-Lorraine-Franche-Comté, attendait peu de choses de cette visite-éclair.

« Elle est députée européenne, elle ne sert plus à rien. Si elle peut donner des consignes à son successeur…« , avait-il dit au préalable. « C’est une politicienne. Nous, on veut des gens qui puissent parler du métier. On espère que son successeur sera plus attentif« , a-t-il confirmé à l’issue.

Retrouvez cet article dans l’Express

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :