Manifestation et blocage de l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Quiévrechain

Publié dans la presse le 7 mai 2009.

 Les surveillants quiévrechinois se sont montrés solidaires de la grogne qui touche depuis trois jours l'administration pénitentiaire.

Les surveillants quiévrechinois se sont montrés solidaires de la grogne qui touche depuis trois jours l'administration pénitentiaire.

Hier matin, une quarantaine de surveillants de l’établissement pénitentiaire pour mineurs de Quiévrechain a décidé d’accompagner le mouvement de grogne national des gardiens de prison en bloquant l’accès à l’EPM.

Au troisième jour du mouvement lancé par les surveillants de prison, le personnel de l’établissement pénitentiaire pour mineur de Quiévrechain a pris la décision de se mobiliser hier matin. Dès 7 heures, une quarantaine de surveillants, près des deux tiers de l’effectif, ont décidé de bloquer l’accès à l’EPM à tous les intervenants. « Seuls seront autorisés les accès aux parloirs, ainsi que les urgences vitales », ont indiqué les trois représentants des syndicats CGT, FO et UFAP lors d’une intersyndicale. Ils viennent ainsi grossir le mouvement de contestation des surveillants de prisons, qui demandent davantage de personnels et de moyens pour le personnel de l’administration pénitentiaire. •

Retrouvez l’article dans La Voix du Nord

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :