La cour Européenne se prononce demain sur le cas de Lucien Léger

Publié dans la presse le  29 mars 2009.77

La Cour européenne des droits de l’Homme rendra lundi sa décision définitive après la plainte de Lucien Léger, récemment décédé à Laon (Aisne), qui a reproché à la France de l’avoir laissé croupir 41 ans en prison ce qu’il assimilait à un traitement inhumain. Dans sa requête, l’ex-plus ancien détenu de France alléguait que son maintien en détention depuis plus de 41 ans équivalait en pratique à une peine perpétuelle incompressible constitutive d’un traitement inhumain et dégradant.

En juillet 1964, il avait été arrêté pour l’enlèvement et le meurtre d’un garçon âgé de 11 ans. Il avait signé des aveux sur lesquels il était revenu quelques mois plus tard. Depuis lors et jusqu’à sa mort, en juillet 2008 à son domicile de Laon, il a toujours clamé son innocence.

L’article sur Le Courrier Picard

Voir aussi l’article dans Le Nouvel Observateur  paru le 23 juin 2008.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :