Suicide à la maison d’arrêt d’Arras

Publié dans la presse le 10 mars 2009.

Un détenu de 45 ans, en attente de son procès pour le meurtre de sa femme, s’est pendu dimanche dans sa cellule de la maison d’arrêt d’Arras, a indiqué une source syndicale pénitentiaire aujourd’hui.

Son corps sans vie a été découvert par les surveillants vers 16hOO, au moment ou ses trois co-détenus remontaient de promenade, a indiqué Fabien Jacob, de l’Union Fédérale Autonome Pénitentiaire (UFAP).

[…] Il s’agit du second suicide en quelques mois à la maison d’arrêt d’Arras. En octobre 2008, un Iranien de 37 ans, détenu dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants, s’était lui aussi suicidé par pendaison.

La Maison d’arrêt d’Arras, actuellement en cours de rénovation […] accueille 230-240 détenus pour 180 places. Sa capacité sera portée à 202 places après les travaux.

L’intégralité de l’article sur Le Figaro

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :